Histoire...

​



Nous sommes aux environs de 1469. Cela fait de plus de 20 années que les Portugais ont découvert les cotes africaines (-Sénégal, Gambie, Cap-vert, Sierra Leone...). Ils font commerce de minerais surtout d'or mais aussi d'hommes et de femmes capturés et réduits en esclavage dans les lointaines plantations de Antilles et de l'Amérique. Dans un espace totalement imaginaire, Waalo redonne vie à des personnages oubliés, des pratiques parfois méconnues et nous permet, le temps d'une partie, de porter le costume d'un des acteurs de cette sinistre pièce de théâtre qui dura quatre cents longues années.

Aujourd'hui, l'esclavage nous choque par sa brutalité, sa cruauté et sa négation de l'humanité de ceux qui en furent les victimes. Mais au XVe siècle, obliger une personne à se soumettre à une autre par l'emploi de la force ou sous le couvert des traditions, est monnaie courante. A cette époque, de l'Orient à l'Occident, des confins de l'Afrique aux steppes de l'Asie, l'esclavage est une pratique courante qui ne fut jamais totalement abolie. Aujourd'hui encore, dans nos sociétés dites modernes, subsistent de nombreuses formes de soumissions de l'Homme par l'Homme. Seules les pratiques diffèrent.

"Waalo" est un jeu de stratégie, de bluff mais surtout d'ambiance. La réussite d'une partie dépend totalement de la personnalité des joueurs et de leur degré d'implication dans leur rôle 

Membres équipage recto.png